vendredi 19 janvier 2018

Mac n' cheese au potimarron (option vegan)

--> recipe in English






    Aujourd'hui, toujours pas de detox au programme, il fait moche, il fait froid, alors je vous offre du réconfort ! Vous connaissez sûrement le célèbre Mac n' cheese, un plat américain typique composé de pâtes - macaroni comme son nom l'indique - de sauce béchamel et fromage fondant type cheddar, que du léger ! J'y ai goûté une seule fois lorsque j'étais étudiante aux Etats-Unis, et comme dans la plupart des foyers américains... c'était en conserve et vraiment pas bon à mon goût mais eux en raffolent ! 


   Fait maison - surtout qu'il n'y a rien de compliqué - c'est quand même meilleur, même si ça n'a rien de diététique, une fois de temps en temps. Ici c'est une version un peu différente et bien plus saine que je vous propose. Il reste les pâtes qui sont bourrées de glucides si elles sont à base de blé mais là aussi, un bon plat de pâtes de temps en temps, en quantité raisonnable, ça fait du bien ! 😇


   Comme on dit toujours, c'est la garniture qui importe, ici pas de quantité astronomique de fromage fondu ou emmenthal, la sauce est composée d'un légume de saison, le potimarron ! Ensuite un peu de lait (soja pour moi), de la levure diététique ou maltée pour donner ce petit goût de fromage, un peu de fécule pour lier et épaissir la sauce et des épices pour assaisonner et relever le tout ! Avec un peu de parmesan végétal ou d'origine animale si vous n'êtes pas végétarien, ce plat est délicieux et vous pourrez toujours l'accompagner de quelques légumes de saison.

lundi 15 janvier 2018

J'ai testé : Masterclass Best Of à l'Ecole de Pâtisserie Michalak, Paris




    Je n'avais pas du tout prévu de faire un article sur cette expérience mais après quelques demandes, je me suis dit que cela pourrait en intéresser certain(e)s, aussi bien pour vous-mêmes que pour offrir. D'ailleurs, les photos partagées ici ont été prises avec mon téléphone, elles ne seront donc pas de très grande qualité mais sauront illustrer cet article pour vous donner, peut-être envie. J'en profite pour préciser que toutes les opinions qui vont suivre sont miennes, que cet article n'est ni sponsorisé ni en partenariat. J'ai été "invitée" par Camille de Camille Pâtisserie, à assister à cette masterclass début décembre dans le but de promouvoir les cours de l'Ecole Masterclass. Nous étions 3 ou 4 bloggeuses et d'autres personnes dont c'était un cadeau qu'on leur avait offert.


   Pour vous en dire plus sur le concept, ces cours s'adressent à tous, que vous soyez complètement néophytes en pâtisserie ou plutôt passionnés. Il s'agit de masterclasses de 3 heures et non d'ateliers, vous n'intervenez donc pas, c'est le chef qui réalise les pâtisseries devant vous, vous avez les recettes et ingrédients indiqués dans un petit dossier qui vous est remis en début de cours, vous pouvez y annoter tout ce qui vous semble utile à la réalisation de ces recettes.


   Bien-sur, les questions sont les bienvenues, au contraire, le but étant de partager et d'apprendre... puis de se régaler, car vous dégustez en fin de masterclass les recettes réalisées devant vous. Vous pourrez, cependant, être invité(e)s par le chef à réaliser un élément technique : pocher une meringue, un chou, glacer un gâteau, etc.

vendredi 12 janvier 2018

Porridge poire crue et rôtie, cacao, cannelle et cardamome

--> recipe in English




   Aujourd'hui, je vous propose une nouvelle recette pour le petit-déjeuner - ou pourquoi pas un goûter, je le fais parfois, en divisant les quantités par deux. Si vous êtes pressés le matin, ne vous inquiétez pas, préparer un porridge ne vous prend que 10 minutes, 5 minutes de préparation et moins de 5 minutes de cuisson. C'est tout de même agréable de commencer la journée avec un délicieux bol complet et équilibré, chaud et réconfortant, surtout en hiver, histoire de tenir jusqu'au déjeuner... sauf si vous n'aimez pas du tout manger le matin ou préférez manger salé.


   Comme pour les précédentes recettes de porridge, en fonction de vos goûts, vous l'aimerez peut-être plus liquide ou au contraire plus dense, n'hésitez pas à faire un test et ajustez la prochaine fois. Tout comme pour la quantité de flocons de céréales, elle me convient en terme d'appétit et de glucides auxquels "j'ai droit" mais libre à vous de modifier cette quantité si vous avez un plus petit ou plus gros appétit le matin. Pour le choix des flocons, je mets souvent une partie d'avoine (flocons et/ou son) et d'autres types de céréales, ici, avec la poire et le cacao, j'adore le sarrasin, c'est aussi une question de goût. 

mardi 9 janvier 2018

{ Bonnes adresses - Paris } H.O.P.E. Home Of the Plant Eaters, bistro végétal hygge

--> article in English




    Aujourd'hui, je vous emmène chez Home Of the Plant Eaters plus communément appelé par son acronyme H.O.P.E., un nom d'établissement que je trouvé déjà percutant de par sa traduction en français "espoir" et l'humour derrière le nom "Domicile/Maison des mangeurs de plantes".


   C'est un restaurant végétalien qui était sur mon carnet d'adresses à tester depuis un moment. L'établissement qui a ouvert il y a un peu moins d'un an, se situe non loin de République et se veut être un bistro hygge. Et en effet, j'ai vraiment été vraiment séduite par la jolie décoration. La cuisine, au rez-de-chaussée et en mezzanine la salle pouvant accueillir 25-30 couverts.

vendredi 5 janvier 2018

{ Epiphanie } Befanini, sablés italiens de Toscane aux agrumes et leur légende (version vegan)





    Cette année, pour l'Epiphanie, pas de galette, pour changer, je vous emmène en Italie avec une spécialité qui n'a rien à voir ! Plus exactement, ces biscuits sont originaires de Toscane mais ce qui est amusant c'est que j'en ai parlé à une amie italienne qui vit dans la banlieue de Rome (Ciao Elena! 🙋) et elle ne connaissait pas. Elle a demandé à sa mère qui est de Toscane mais elle ne connaissait pas non plus. Et c'est bien ce que j'avais cru comprendre d'après mes recherches, cette spécialité n'est connue que des gens de la province de La Versilia, et plus précisément vers la ville de Lucca, proche de Pisa, sur la côte méditerranéenne.  


   Pourquoi ces biscuits ? J'avais envie de changer de la galette cette année car après vous l'avoir présentée avec des framboises (surgelées bien-sur) ici, en forme de couronne (ou donut) avec de la pomme et des cranberries ici ou encore sous forme de tube avec de la marmelade d'oranges sanguines , je me suis demandé comment on célébrait l'Epiphanie dans l'assiette à l'étranger. Il y a bien le Roscón de Reyes espagnol mais qui, au final, est une couronne briochée surmontée de fruits confits cousine de notre brioche des rois du sud. Et je suis tombée sur les Befanini et la légende qui les accompagne m'a bien plu. 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...