lundi 25 août 2014

Tarte rustique aux nectarines { pâte sucrée sans gluten à la cannelle }

Préparation : 20 min environ
Repos au frais : 30 min
Cuisson : 35 à 40 min




    Je n'y pense pas toujours mais, ayant dans mes amis des personnes intolérantes au gluten, j'aime bien trouver des recettes dont ces personnes pourront aussi se délecter, sans que cela soit contraignant (farines bio au goût parfois marqué et que l'on ne trouve pas partout, etc.). Ayant quelques nectarines bien mûres à utiliser, j'ai voulu tenter une tarte rustique sans gluten et donc une pâte sucrée sans farine en utilisant uniquement de la fécule de maïs... Une première pour moi!


   Ce fut périlleux et en totale improvisation, je suis partie d'une pâte à tarte sucrée toute simple à laquelle j'ai ajouté un peu de cannelle pour l'originalité et le mariage de saveur avec les nectarines. Vous pouvez bien-sur garder la pâte nature, la remplacer par une autre épice de votre choix ou de la vanille par exemple.



   Pour la garniture, encore une fois, vous avez carte blanche! Vous pouvez vous inspirer de ma tarte rustique de la semaine dernière (ici) ou utiliser un mélange pommes/poires par exemple :-)


   Attention au maniement de la pâte, elle est bien plus friable et fragile qu'une pâte avec de la farine de blé (quand vous formez votre boule de pâte, quand vous l'abaissez pour la confection de la tarte ou à la découpe), mais après cuisson elle se tient quand même assez et du coup, la tarte est légère et les fruits sont vraiment mis en valeur.



Pour 6 gourmands , il vous faut :


Pour la pâte sucrée sans gluten (à la cannelle) :

- 1 œuf
- 150 g de sucre en poudre
- 280 g de fécule de maïs (type Maïzena)
- 1 à 4 c. à soupe de cannelle en poudre (selon vos goûts)
- 110 g de beurre fondu
- un peu d'eau froide (pour aider à colmater la pâte, facultatif)


Pour la garniture

- 3 nectarines ou pêches
- un peu de poudre d'amandes (facultatif)
- de la cassonade ou du sucre en poudre
- un filet de miel (facultatif)
- du sucre glace (facultatif)



Préparation de la pâte

  • Commencez par fouetter l’œuf, le sucre et la cannelle en poudre (1 c. à soupe pour un goût subtil à 4 c. à soupe pour un goût d'épice marqué)dans un saladier, pendant ce temps faites fondre le beurre à feux doux ou au micro-ondes à faible puissance.


  • Ajoutez la fécule de maïs et le beurre fondu et mélangez. Quand vous ne pouvez plus vous servir de votre fouet, commencez à pétrir à la main jusqu'à ce que vous puissiez former une boule de pâte. Au besoin, ajoutez de l'eau froide par cuillerée à soupe pour aider à former votre boule.


  • Filmez-la et réservez au frais pendant 30 min.




Préparation de la tarte

  • Si besoin, préchauffez votre four à 160°c (th. 5-6)


     
  • Pendant ce temps, préparez vos fruits : lavez et séchez les nectarines. Coupez-les en deux, retirez le noyau (en faisant pivoter les deux moitiés de fruit dans le sens opposé), recoupez chaque moitié en deux puis en tranches.


  • Sortez et posez la boule de pâte sur un plan de travail fariné. Attention, l'abaissement de la pâte sera délicat car elle est très friable. Au besoin, vous pouvez l'étaler par morceaux puis les "coller" au fur et à mesure l'un à l'autre en appuyant fortement avec le plan de la main sur les jointures, pas de technique de pro, il faudra vous replonger dans vos souvenirs quand vous utilisiez de la pâte à modeler en somme! :-D


  • Quand votre pâte est assez abaissée, vous pouvez saupoudrer d'un peu de poudre d'amandes ou autre, repartissez par-dessus les fruits joliment disposés en laissant environ 2cm sur les rebords, ajoutez un filet de miel si vous le souhaitez, saupoudrez de cassonade ou sucre en poudre puis repliez délicatement les bords sur les fruits.


     
  • La pâte étant très fragile, elle pourra se casser à certains endroits, appuyez aux jointures pour colmater puis saupoudrez la tarte de sucre glace si vous le voulez.


  • Enfournez pour 35 à 40 min en surveillant la cuisson de la pâte. Si vous avez utilisé de la cannelle, elle sera forcément déjà foncé, vérifiez donc la cuisson en tâtant la pâte, quand elle n'est plus "molle" et un peu dure, la tarte est prête.


  • Dégustez tiède ou refroidie avec une boule de glace, une quenelle de crème fraîche, de la chantilly ou tout simplement nature.





vendredi 22 août 2014

Vacherin glacé, sorbet mangue & framboises { Battle Food #23 }

Préparation : 30 à 40 min
Congélation : au moins 2h



    L'heure de la Battle Food #23 a sonné, le thème choisi par Chloé du blog Par faim d'arômes est : { Complètement givré }, un thème en adéquation avec la saison... enfin apriori car en Île de France en ce moment, on a pas tous les jours l'impression d'être en été malheureusement :-/


 Pour en savoir plus sur ce défi, Julie du blog Jujube en cuisine a posté un post récapitulatif et explicatif ici sur la Battle Food.

 


  Quoi qu'il en soit, ce dessert restera très agréable à déguster! Je suis tombée juste avant l'annonce du thème sur une recette du magazine des magasins Picard que je souhaitais tester, pour ma 2ème participation à la Battle Food, je vous propose donc un vacherin glacé à la mangue & aux framboises, au programme : du sorbet maison à la mangue, de la crème fouettée et de la meringue, ça ne pouvait être que délicieux! :-)


  Si vous ne connaissez pas, un vacherin glacé c'est un dessert composé de crème glacée ou de sorbet, de meringue et de chantilly ou crème fouettée. Et la liberté du fait-maison c'est ce que vous pouvez le créer à votre façon, insérer de la meringue dans le sorbet, enrober le sorbet de meringue, ajouter la crème fouettée sur le dessus, en recouvrir le vacherin, etc. Vous pouvez donc réaliser ce vacherin comme il vous plaira :-)







Pour 4 vacherins glacés individuels , vous aurez besoin de :


Pour le sorbet

- 900 g de mangue surgelée en tranches ou en morceaux
- 1 c. à soupe de sirop de sucre de canne (type Canadou)
- 1 citron jaune bio


Pour la confection du vacherin et la décoration

- quelques meringues (la recette ici)
- un peu de chantilly (la recette ici)
- quelques framboises fraîches ou surgelées



  • Préparez les meringues à l'avance - la veille c'est l'idéal -  afin qu'elles soient bien refroidies au moment de les utiliser.


  • Commencez par faire décongeler partiellement les tranches/morceaux de mangue 10 min environ afin qu'elles/ils ramollissent.


  • Faites également décongeler quelques framboises si elles ne sont pas fraîches.


  • Coupez les tranches ou les gros morceaux de mangue et mixez-les dans un blender ou un robot ménager avec le jus et le zeste d'un citron bio et le sirop de sucre de canne jusqu'à ce que vous obteniez un sorbet bien crémeux.


  • Pour la réalisation des vacherins, j'ai utilisé des cocottes en silicone mais vous pouvez utiliser toute sorte de moules en silicone compatibles avec la congélation.


  • Émiettez grossièrement les meringues, déposez-en une couche dans le fond des moules, recouvrez d'une couche de sorbet à la mangue, déposez à nouveau une couche de brisures de meringue et terminez par une autre couche de sorbet. Placez au moins 2h au congélateur.


  • Au moment de servir, démoulez très délicatement, laissez dégeler 2-3 min pour que le sorbet ne soit pas trop dur, puis décorez de crème fouettée (ou de chantilly), du reste de brisures de meringue et de framboises à votre guise.


N.B. J'avais préparé ma chantilly un peu trop à l'avance, je n'ai eu finalement le temps de démouler mes vacherins que 48h plus tard donc elle est retombée mais c'était bien bon quand même! :-)




    -> Et n'hésitez pas à aller voir les réalisations des autres participant(e)s de cette Battle Food complètement givrée!  ;-)

Geek & Balsamique - Click, Cook and Taste - Radis Rose - Rose Philange - Food and Cook - Kitchen Story - Dans ma cuisine - Des recettes à Gogo - Les Fantaisies de Mélanie - Tout simplement bon - Novice en cuisine - Il était une recette - Le Miam de Ninou - Chocoframboises - Dans la cuisine de Misstinguette - La Conque d'or - Tchoup'Cooking - Lemon Rock - The Pink Teaspoon - Paruline en cuisine - Gourmandise personnelle - Les Cookines - Lemon and Sardine - Bistro de Jenna - Chut Je Pâtisse - All in the kitchen - Mes instants de gourmandise - Encore une lichette - Geekofeminin - Once upon a cook - Flagrant Déli's - Rose noisettes - La Godiche - La cuisine de Juju - Chez Ale - Dans la cuisine végétalienne de Djanisse - VG-ZONE.net - Mademoiselle Pah - Jujube en cuisine - Green Excess - La cantine des cousins - Cook a life ! By Maeva - Les Fées Maisons - J'ai toujours aimé le jaune moutarde - Very easy ... kitchen - Girembelle en cuisine - Scrap packing - Framboises et bergamote - Délice Céleste - Cannelle Kaneel - Hibiscus blog - Eat me nooow - Best of D. - Les recettes de Flo - Cuisine moi un mouton - Mlle PruneElo dans la farine - Goulucieusement - Les délices de Lauriane - Cansei de ser yummy - La médecine passe par la cuisine - Flagrant Déli'S - My little PâtisseriePar faim d'arômes

samedi 16 août 2014

Confiture d'abricots { les classiques }

Préparation : 5 min
Cuisson : 20 à 30 min


    Faire une confiture moi-même fait partie des choses que je voulais essayer depuis fort longtemps... Et en goûtant dernièrement celle de l'une de mes tantes fraîchement retraitée, j'ai voulu me lancer... car son pot n'a pas duré longtemps tellement elle était délicieuse!! Je m'en suis donc inspirée :-)





  Cela fait des années que j'achète plus que des confitures allégées et les rares fois où je mange de la confiture "normale" (chez quelqu'un, en voyage ou pour une autre raison), je trouve ça vraiment  trop sucré et on ne sent même pas le goût du fruit mais plutôt le sucre...


  Alors voilà, la confiture faite-maison, c'est la même chose, tout dépend de vos goûts et de votre palais, vous aurez plus ou moins besoin de sucrer les fruits. Mais plus les fruits seront murs, plus ils seront sucrés naturellement.


  Ensuite pour la consistance, c'est la même chose, c'est à votre guise. Vous pouvez laisser des morceaux ou non, éventuellement ajouter un peu d'agar-agar (une poudre d'algues - un gélifiant végétal donc - que l'on trouve au rayon Bio) si votre confiture vous semble un peu trop liquide (dans ce cas, vous devrez consommer votre confiture sous 3 mois pour un goût optimal)


  Enfin, certains ajoutent du jus de citron, d'autres non, vous pouvez en ajouter un petit peu (à la place de l'agar-agar par exemple), le citron agit sur la pectine du fruit et permet de "gélifier" naturellement la confiture plus rapidement, il fait aussi ressortir la couleur du fruit d'où une jolie confiture bien orange ici. Personnellement, j'ai mis 1 g d'agar-agar et 2 c. à soupe de jus de citron, elle me plait bien comme ça :-)




Pour deux pots de confiture , il vous faut :


- 500 g d'abricots (poids dénoyautés)
- 300 à 325 g de sucre en poudre
- 1 à 3c. à soupe de jus de citron (facultatif, si vous utilisez de l'agar-agar par exemple)
- 1 g d'agar-agar (par 500 g de fruits) soit 1/2 sachet, soit 1/2 c. à café (facultatif si vous ajoutez du jus de citron)



  • Lavez, séchez puis dénoyautez les abricots. Coupez-les en 4 et versez-les dans une casserole. Recouvrez-les du sucre en poudre et mélangez.


  • A ce stade, ajoutez le jus de citron (sinon vous ajouterez l'agar-agar en fin de cuisson), laissez compoter à feu moyen pendant 20 à 30 min en mélangeant régulièrement pour une cuisson uniforme.


  • La durée est fonction de la consistance que vous souhaitez pour votre confiture, vous pouvez aussi la mixer en fin de cuisson si vous ne souhaitez aucun morceau.



  • Si vous souhaitez essayer l'agar-agar pour "gélifier" légèrement votre confiture, délayez la poudre d'algues dans une petite cuillère à soupe d'eau que vous ajoutez à la confiture en fin de cuisson puis faites frémir environ 2 minutes en mélangeant bien. Le gélifiant végétal va agir lors du refroidissement.



  • Voilà, pas de recette fixe, c'est selon vos goûts ou vos habitudes.



  • Une fois que votre confiture est prête, versez dans des pots à confiture (neufs ou recyclés après un bon nettoyage trempés 5 min dans de l'eau bouillante puis séchés), fermez bien fortement le couvercle et retournez les pots. Mettez-les au frais après complet refroidissement et conservez plusieurs mois (avant ouverture) si vous y arrivez! ;-)




jeudi 14 août 2014

Tartines caviar d'aubergine, tomates confites et courgette crue { selon Les Mondes de Laetitia, Espalion (12) }

Préparation : 10 min (caviar d'aubergines) + 10 min (tomates confites) + 5 min (courgette)
Cuisson : 45 min (caviar d'aubergines) + 1h30 (tomates confites)







    Le mois dernier, j'ai dégusté des tartines délicieuses (à base de caviar d'aubergine, tomates confites et courgettes) dans un petit établissement d'Espalion (12), je ne suis pas fan d'aubergines mais j'avais envie de goûter et je n'ai pas regretté mon choix au contraire. J'ai eu envie de les refaire à la maison.


  Pour réaliser ces tartines, vous aurez besoin de caviar d'aubergine, de tomates confites, d'une courgette et de tranches de pain. Bien-sur, je vous propose de les réaliser (presque) entièrement vous-même (à défaut de faire le pain maison, c'est sur ma To Do list à essayer un de ces quatre).


-> La recette du caviar d'aubergines, c'est par ici.

-> La recette des tomates confites, c'est par ici.


  • Vous pouvez faire légèrement griller vos tranches de pain (car elles vont se ramollir avec la préparation de toute façon).


  • Lavez la courgette, séchez-la et râpez-la finement.


  • Tartinez un peu de caviar d'aubergine, ajoutez des quartiers de tomates confites selon la taille des tranches, déposez un peu de courgette râpée et ajoutez un filet de vinaigrette maison ou de votre choix. Vous pouvez accompagner ces tartines d'une salade verte, d'une petite soupe ou autre chose à votre guise. 



Caviar d'aubergines (validé même par ceux qui ne sont pas fans de l'aubergine...)

Préparation : 2 min (avant cuisson) + 5 min (après cuisson)
Cuisson : 40 à 45 min



    Le mois dernier, j'ai dégusté des tartines délicieuses (à base de caviar d'aubergine, tomates confites et courgettes) dans un petit établissement d'Espalion (12), je ne suis pas fan d'aubergines mais j'avais envie de goûter et je n'ai pas regretté mon choix au contraire.


  Afin de pouvoir refaire ces tartines à la maison, je me suis lancée dans la préparation de tomates confites et caviar d'aubergine pour la 1ère fois et finalement... après deux essais, le caviar d'aubergines, même si on aime pas les aubergines, c'est très bon! Les aubergines sont cuites au four puis leur chair est mixée avec un peu d'huile d'olive, de citron et d’assaisonnement, encore quelque chose de facile à préparer pour un apéritif ou pour accompagner une salade.






Pour 4 personnes (en version apéritif, à déguster avec du pain par exemple) , il vous faut : 


- 2 aubergines moyennes
- 2 gousses d'ail (j'ai utilisé de l'échalote hachée surgelée, environ 2 c. à café, c'est très bon aussi)
- huile d'olive (1 à 2 c. à soupe, selon vos goûts)
- un peu de jus de citron (1 à 2 c. à soupe, selon vos goûts)
- sel et poivre



  • Coupez les aubergines en 2 dans le sens de la longueur.


  • Enfournez sur une plaque recouverte de papier cuisson ou de papier aluminium, chair contre plaque pendant 40 à 45 min à 200°c.


  • La chair des aubergines doit être bien tendre, évidez les demi-aubergines avec une grosse cuillère et laissez refroidir.


  • Mixez la chair dans un blender ou un robot ménager avec un peu d'huile d'olive, de jus de citron, les gousses d'ail ou l'échalote hachée(s), salez et poivrez.


  • Pour l'assaisonnement, je vous conseille d'y aller petit à petit et de goûter jusqu'à ce que ça vous convienne.


  • Pour pouvez déguster le caviar sur du pain de campagne, du pain pita, des petits toasts ou en tartines avec ce qui vous plaira  et une petite salade verte :-)



lundi 11 août 2014

Tomates confites { un jeu d'enfant ! }

Préparation : 10 min
Cuisson : 1h15 à 1h30 




    Si vous aimez les tomates confites, vous avez sûrement déjà hésité à en acheter vu le prix d'un petit bocal et personnellement je pensais que c'était bien plus compliqué que ça à préparer. En me penchant sur la question, je me suis finalement aperçu que cela demande peu de préparation, que c'est simplissime à faire et que le plus long est d'attendre pendant la cuisson lente à température basse car les tomates ne vont pas cuire mais sécher, comme pour les meringues...


  Saupoudrées de sucre et de sel, c'est ce qui va les confire et la cuisson va leur faire perdre leur eau et les dessécher





  Ensuite, vous pouvez les utiliser directement en tapas, en salade ou les conserver au frais dans un bocal hermétique (l'huile peut alors figer au bout d'un moment, pas de panique, c'est normal).


Pour un petit bocal , il vous faut :


- 4 belles tomates fermes
- du sucre en poudre
- du sel
- huile d'olive
- grains de poivre (facultatif)
- herbes aromatiques (facultatif)



  • Préchauffez votre four à 160°c si besoin.


  • Lavez les tomates, séchez-les, enlevez le pédoncule et coupez les en 4 quartiers.


  • Épépinez-les sans abîmer la chair.


  • Déposez les quartiers côté peau sur une plaque recouverte de papier cuisson.


  • Saupoudrez assez généreusement de sel et de sucre en poudre.


  • Enfournez pour 45 min à 1h puis poursuivez la cuisson 30 min environ à 140°c.


  • Vérifiez régulièrement la cuisson, les tomates ne doivent pas trop brunir.


  • En fin de cuisson, comme pour les meringues, laissez tiédir, la porte du four éteint entrouverte.


  • Un fois refroidis, déposez les quartiers dans un bocal, recouvrez d'huile d'olive, ajoutez quelques grains de poivre et éventuellement quelques herbes aromatiques de votre choix, et conservez au frais plusieurs semaines.


  • Vous pouvez aussi les utiliser immédiatement en salade, en tapas ou en accompagnement.


  • Bonne dégustation!






mardi 5 août 2014

Aubergines "alla parmigiana" (à la parmesane)

Préparation : 20 à 25 min
Cuisson : 30 min + 15 min



    Aujourd'hui, je vous propose de vous envoler vers l'Italie avec ce plat que vous connaissez sûrement, les aubergines alla parmigiana ("à la parmesane" en français dans le texte).




  Je ne suis pas fan des aubergines mais je les apprécie quand elles sont bien cuisinées car bon, c'est fade, spongieux... mais dans un bon plat assaisonné, relevé et avec une bonne sauce, c'est l'occasion de varier les légumes et ce plat ne pourra que vous ravir avec sa sauce tomate cuisinée, ses herbes, du bon parmesan (viva l'Italia!) et de la ricotta (viva l'Italia!), fromage maigre mais rassasiant!


  Et comme le dit le chef Jamie Oliver qui en a fait également sa version propre avec de la mozzarella, ce plat est une "merveilleuse façon de cuisiner les aubergines et de servir un plat végétarien appétissant et délicieux en superposant les couches d'aubergines, de parmesan et de tomates et il accompagnera parfaitement une pièce de viande ou du poisson rôti". 


  Dans la recette que j'ai utilisée, j'ai trouvé qu'il y avait bien trop peu de tomates, de fromage et d'assaisonnement, j'ai donc augmenté les quantités, je pense que c'est bien meilleur comme cela mais après libre à vous de les modifier. 


Pour 4 personnes , il vous faut : 


- 3 belles aubergines
- huile d'olive
- 2 oignons ou 5 oignons nouveaux
- 3 gousses d'ail
- 800 g de tomates concassées ou de chair de tomates ou 1 kg de tomates savoureuses
- 350 à 400 g de ricotta
- 100 à 120 g de parmesan
- thym et romarin
- sel et poivre



  • Si besoin, faites préchauffez votre four à 180°c (th. 6).


  • Lavez les aubergines, séchez-les et otez le pédoncule. Coupez-les dans la longueur afin d'obtenir des tranches d'environ 1 cm à 1,5 cm d'épaisseur.


  • Étalez-les sur une ou deux plaques de cuisson allant four recouverte(s) de papier cuisson, arrosez-les généreusement d'huile d'olive et enfournez pour 30 min en les retournant à mi-cuisson. Salez les tranches après cuisson.


  • Pendant ce temps, préparez la sauce tomate cuisinée : pelez et hachez les oignons et l'ail et faites-les revenir dans un peu d'huile d'olive chaude dans une sauteuse, ajoutez les tomates, le thym et le romarin et laissez mijoter à feu moyen pendant 10 min environ en remuant régulièrement.


  • Remettez votre four à préchauffer, si besoin, à 210°c (th. 7).


  • Huilez le fond d'un ou deux plats à gratin, versez un peu de sauce tomate dans le fond du plat, saupoudrez de parmesan, déposez par-dessus une couche de tranches d'aubergines sans les superposer, étalez de la ricotta, salez légèrement et poivrez. Recommencez jusqu'à épuisement en alternant une couche de sauce, de parmesan, d'aubergines et de ricotta, terminez par une couche de sauce tomate et de parmesan.

  • Faites gratiner 15 min environ au four.


dimanche 3 août 2014

Gaufres moelleuses et compotée d'abricots

Préparation : 15 à 20 min
Cuisson : 5 min + quelques minutes par gaufre



    Je regarde l'émission du chef Michalak depuis quelques mois seulement et je suis devenue une grande fan - surtout des mardi et jeudi pour les recettes sucrées - mais c'est intéressant de voir comment les candidats se débrouillent, de découvrir des chefs, des recettes et des astuces régulièrement! D'ailleurs, j'ai même envoyé ma candidature, un jour peut-être...


  Après avoir sélectionné quelques recettes que j'aimerais faire à la maison, je me suis enfin lancée aujourd'hui* (*en fait, un jour de juin dernier maintenant), j'avais envie d'essayer sa recette de gaufres et j'adore les abricots cuits! Pour le moment, ma préférence va tout de même aux gaufres vegan à l'eau pétillante car très croustillantes mais si vous aimez les gaufres moelleuses, celles-ci sont pour vous. La compotée apporte une touche de sucré et d'acidulé, une belle alliance avec les gaufres!






Pour 4 à 6 gaufres (selon leur épaisseur) , il vous faut :


- 170 g de lait
- 1 gousse de vanille (ou 1 c. à café d'arôme de vanille naturel)
- 135 g de beurre (doux ou demi-sel)
- 155 g de farine tamisée
- 3 blancs d’œuf
- 1 pincée de sel
- 15 g de sucre en poudre
- quelques gouttes de jus de citron


 Pour la compotée d'abricots , il vous faut :

- une dizaine d'abricots
- beurre demi-sel clarifié (fondu)
- cassonade
- le zeste  et le jus d'1/2 citron bio ou non traité


  • Commencez par préparer la compotée, coupez les abricots en 4, disposez-les sur une grille (la peau vers le bas) avec une plaque recouverte de papier d'aluminium en dessus.


  • Badigeonnez les quartiers d'abricots du beurre clarifié, saupoudrez de cassonade et ajoutez un peu de zeste et de jus de citron.


  • Enfournez pour 10 min environ à 220°c (th.7-8).


  • Sortez les abricots du four, disposez-les dans une assiette peau vers le bas et réservez au frais.


  • Enlevez la peau des abricots et hachez finement la chair des abricots au couteau, vous pouvez ensuite servir la compotée dans des petites verrines ou un seul récipient.


  • Préparez la pâte à gaufres. Préchauffez le gaufrier fermé. Dans une casserole, portez à ébullition le lait, la vanille et le beurre coupé en morceaux. Enlevez immédiatement du feu et mélangez bien jusqu'à ce que le beurre soit complètement fondu.


  • Dans un saladier, versez la farine tamisée, versez par-dessus le lait chaud en plusieurs fois, en mélangeant avec un fouet jusqu'à l'obtention d'un appareil homogène.


  • Montez les blancs d’œuf avec une pincée de sel et quelques gouttes de citron, ajoutez le sucre en poudre dès qu'ils deviennent mousseux. Continuez jusqu'à l'obtention d’œufs en neige ferme.


Vous pouvez utiliser la technique du chef, quand vos blancs sont bien montés, arrêtez les fouets quelques secondes, laissez les blancs retomber puis fouettez à nouveau une dizaine de secondes pour éviter qu'ils grainent.  

  • Ajoutez 1/3 des blancs à la pâte à gaufre et mélangez bien avec le fouet. Ajoutez le reste des blancs en deux fois et mélangez délicatement avec une spatule en soulevant les blancs pour ne pas les casser.


  • Versez la pâte dans une poche à douille (ou un sac congélation à défaut), beurrez bien les plaques du gaufrier avec du beurre clarifié (le reste de beurre fondu qui vous a servi pour les abricots par exemple), versez la pâte dans les empreintes à gaufres et laissez cuire le temps nécessaire jusqu'à ce que les gaufres soient bien dorées, répétez l'opération jusqu'à épuisement de la pâte.


  • Vous pouvez saupoudrer vos gaufres d'un peu de sucre glace, dégustez-les tièdes ou froides accompagnées de la compotée acidulée!





Bonus : quand je prépare une recette et que je m'installe pour le shooting photo, j'ai toujours une assistante qui veille à ce que rien ne tombe par terre... Enfin, si elle aimerait bien en fait! :-D


samedi 2 août 2014

Cookies moelleux banane & pépites de chocolat { selon Martha Stewart }

Préparation : 20 min
Cuisson : 10 à 15 min



 

    Encore des bananes qui ont mûri trop vite... et envie de changer des recettes habituelles, je suis partie à la recherche d'un nouveau dessert ou goûter et je suis tombée sur plusieurs recettes de cookie aux bananes et pépites de chocolat.

  Quand il s'agit de s'attaquer à des préparations anglo-saxonnes, j'aime partir de recettes in English et je parcours donc mes sites ou blogs favoris, j'ai finalement choisi la recette de Martha Stewart, une valeur sûre! 




  Rien d'exceptionnel dans ces cookies mais c'est l'occasion d'utiliser des bananes trop mûres, elles rajoutent une petite saveur, plus elles seront mûres et mieux ce sera, à vous de doser selon vos goûts et le nombre de fruits qu'il vous reste.


Rapidement préparés, cuits... et dévorés! Ils seront très légèrement croustillants à l'extérieur mais bien moelleux à l'intérieur, le lendemain ils seront moelleux à souhait, ne soyez pas surpris, c'est la banane qui leur donne cette texture ;-)






Pour 20 à 25 cookies environ , il vous faut :


- 175 g de farine
- 1 c. à soupe de levure chimique
- 1 c. à thé de sel fin
- 70 g de beurre mou (doux ou demi-sel)
- 70 g de cassonade
- 1 œuf (calibre gros)
- 1 c. à thé d'arôme de vanille naturel
- 1 à 2 bananes bien mûres
- 100 à 120 g de pépites de chocolat



  • Pensez à sortir le beurre à l'avance afin qu'il ramollisse à température ambiante.


  • Préchauffez votre four à 180°c (th. 6).


  • Dans un 1er saladier, mélangez la farine, la levure et le sel.


  • Dans un 2ème saladier, fouettez le beurre mou avec la cassonade, l’œuf et l'arôme de vanille.


  • Pelez et écrasez la ou les bananes puis ajoutez-les à la préparation et mélangez bien.


  • Versez le mélange à base de farine dans le 2ème saladier et mélangez bien jusqu'à l'obtention d'une préparation homogène.


  • Ajoutez les pépites de chocolat, mélangez légèrement.


  • Versez des petits tas de pâte à cookies sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson et enfournez pour 10 à 15 min selon la puissance de votre four.


  • Quand ils sont bien dorés, sortez-les du four et faites-les refroidir sur une grille.


  • Si vous faites cuire une 2ème fournée, le four sera bien chaud, pensez à réduire le temps de cuisson et surveillez bien les cookies.


  • Dégustez tièdes à la sortie du four et refroidis et conservez dans une boite hermétique ou en métal.




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...